Huile essentielle d'immortelle

L’immortelle ou helichrysum italicum

Origine et description

Elle fait partie de la famille des astéracées.
Elle est caractérisée par son feuillage argenté et duveté mais surtout par ses petites fleurs jaunes or regroupées en capitule qui ne fanent pas .
Son nom vient du grec « hélios » qui signifie soleil et « chrysos » qui signifie doré.
Elle est très présente dans le bassin méditerranéen. Elle aime les sols arides et ensoleillés.
Elle a été dépeinte pour la première fois en Italie d’où son nom « Italicum » mais on la trouve essentiellement en Corse.
Au Domaine, elle est cultivée, récoltée et distillée aux normes Bio certifiées Ecocer.
Le rendement lors de la distillation est très faible. Il faut une tonne de fleurs pour 1 kg d’huile essentielle. C’est pourquoi son prix est très élevé.
La plante a une forte odeur de curry et le parfum de l’huile essentielle n’est pas très agréable mais l’efficacité est là.

Composition

Le dosage d’acétate de néryle et l’italidione est élevé dans cette huile .Cela lui confère ses propriétés antalgiques, anti-inflammatoires, cicatrisantes et décongestionnantes.
Indications thérapeutiques usuelles
L’immortelle n’a plus à prouver ses principes actifs en phytothérapie.
Elle est considérée comme la « super Arnica », 1000 fois plus puissante.
Il faut donc l’utiliser avec un dosage parcimonieux.
Elle agit sur la perméabilité capillaire, diminuant la stagnation de la lymphe et du sang.
On l’utilise dans la dyspepsie (brûlure d’estomac et remontée acide), les hématomes, les troubles de la circulation (varicosités, varices, anti-phlébitique, veino et lympho-tonique, maladie de Reynaud), les problèmes cutanées (cicatrice, plaie superficielle, brûlure, couperose, vergeture,  eczéma, acné, rides, escarre), l’arthrite, les rhumatismes et comme décongestionnant des voies aériennes (anticatarrhale,  expectorant naturel).

Utilisation et posologie

Sous forme d’huile essentielle, l’immortelle est souvent diluée dans une autre huile végétale type Argan ou Jojoba.

  • Pour l’utilisation en traitement local pour les problèmes cutanés, diluer 6 gouttes dans 30 ml d’huile de jojoba ou argan.
  • Pour l’utilisation en crème de nuit, diluer 10 gouttes dans 50 ml de crème
  • Pour l’utilisation pour les problèmes circulatoires, hématomes ou rhumatisme… La dilution peut être plus concentrée jusque 50/50 dans de l’huile végétale de calophylle. Plus la concentration est forte, plus il faut l’utiliser sur des petites zones ciblées.
  • Pour le bain, diluer 10 gouttes.
  • Pour l’utilisation en diffuseur, 10 gouttes.
  • Pour l’ inhalation lors de problèmes respiratoires, mettre 5 gouttes dans un bol d’eau chaude.
  • En infusion lors de problèmes de dyspepsie, mettre une poignée de fleurs dans une casserole, faire bouillir et puis mettre au réfrigérateur.

Précautions

Comme pour toutes les huiles essentielles, il peut y avoir des réactions allergiques. Mieux vaut toujours essayer une goutte sur le creux du bras et attendre 48 h.
L’utilisation de l’immortelle est déconseillée chez la femme enceinte et pendant l’allaitement.
Elle n’est pas recommandée chez les jeunes enfants.
Elle n’est pas conseillée chez les personnes souffrant d’une obstruction des voies biliaires ou prenant un traitement anticoagulant.