Historique

Les premières traces de cultures d’oliviers remontent à l’époque Gallo Romaine.

Les templiers fonderont sur le plateau l’une des premières commanderies de l’ordre de Provence, ils draineront les terres les plus humides augmentant ainsi considérablement la surface cultivable. Depuis toujours, de nombreux arbustes, arbres et plantes médicinales, poussent sur ces terres d’altitude où plusieurs générations de guérisseurs, herboristes ou sorcières (Masco en provençal), ont vécu et pratiqué leurs activités.

Le nom du domaine est ainsi né !

1992 : Les quatre premiers hectares de chardonnay sont plantés.

2000 : Nous augmentons la surface de Chardonnay. Une partie de la production est consacrée aux vins frais et légers, une seconde aux vins de garde. Les premiers hectares de cabernet-sauvignon et de syrah font également leur apparition. Le domaine commence à se faire connaître et récolte sa première médaille : l’Or aux Vinalies Internationales.

2003 : Carl et Sophie Mestdagh deviennent propriétaires du domaine. Les récompenses affluent aux Vinalies et le Guide Hachette nous labellise Coup de Cœur pour notre rosé.

2005 – 2007 : Les propriétaires poursuivent avec volonté la diversification des cépages sur le domaine. Quelques hectares de Grenache, et de viognier sont plantés alors que les cépages plus traditionnels gagnent du terrain ainsi que les oliviers et les chênes truffiers.

2008 – 2011 : De grands travaux de construction et de réhabilitation des chais, des caves et des espaces d’habitation sont entrepris.

L’équipe souhaite ouvrir le domaine sur le monde et lui faire franchir les frontières de la région.